• Antonio Téllez

    Antonio Téllez

     Antonio Tellez en 1948

    Antonio Téllez Solá, né le 18 janvier 1912 à Tarragone (Catalogne, Espagne) et mort le 26 mars 2005 à Perpignan, est militant anarchiste espagnol et combattant anti franquiste. Résistant maquisard en Aveyron, journaliste et historien de la résistance libertaire en Espagne.

    Lors de la Guerre civile espagnole, Antonio Téllez combat dans les rangs de l'armée républicaine contre les troupes de Franco jusqu'en février 1939, date à laquelle l'armée républicaine se replie vers la France.

    Antonio Téllez est alors interné dans divers camps de réfugiés avant de rejoindre la Résistance française dans le maquis. Il participe à la libération de Rodez ainsi qu'à la tentative d'invasion du Val d'Aran en octobre 1944 (Opération Reconquête de l'Espagne).

    Après la guerre, il vit en France occupant divers emplois avant d'intégrer l'Agence France-Presse comme journaliste. Il continue à militer à la FIJL (Fédération ibérique des Jeunesses libertaires), organisation dont il était membre actif depuis 1936. Il écrit dans la revue Ruta et dans le quotidien Solidaridad Obrera à partir de 1944.

    Après la mort le 30 août 1957 à Barcelone de son ami José Luis Faceríras, un guérillero anti-franquiste, il fonde avec d'autres camarades la revue Atalaya. En 1961, un autre ami cher, Quico Sabaté, est assassiné par les troupes de Franco. Antonio Téllez abandonne alors toute militance organisative et se consacre à l'écriture de l'histoire des guérilleros anti-franquistes. Il continue également à écrire pour la presse libertaire.

    Antonio Téllez Solá est décédé à Perpignan en 2005 laissant derrière lui plusieurs livres et une importante documentation sur l'histoire récente du mouvement libertaire espagnol.

    Article issu de Wikipédia


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :