• Aristide Maillol

    Description de cette image, également commentée ci-après

    Aristide Maillol photographié par Alfred Kuhn en 1925

     

    Aristide Maillol, né Aristide Bonaventure Jean Maillol le 8 décembre 1861 à Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Oriantales) où il décéde le 27 septembre 1942, est un peintre, graveur, et sculpteur français. Il est l'avant-dernier d'une fratrie de cinq enfants. Sa mère s'appelait Catherine Rougé et son père, Raphaël Maillol, était négociant en draps. Dès son plus jeune âge, sa tante Lucie se charge de son éducation.

    Il débute sa carrière dans la peinture et s'intéresse très tôt aux arts décoratifs : céramique et tapisserie, avant de se consacrer à la sculpture, vers l'âge de quarante ans.

    Aristide Maillol fut l'un des sculpteurs les plus célèbres de son temps. Son œuvre, silencieuse, fondée sur des formes pleines, élaborées à partir de l'étude du nu féminin et simplifiées jusqu'à l'épure, représente une véritable révolution artistique, anticipant l'abstraction. Sa création a marqué le tournant entre le XIXème et le XXème siècle, inspiré nombre de grands artistes, dont Henry Moore, Arp ou Laurens et trouvé une résonance chez Picasso, Brancusi, et Matisse. L'œuvre de Maillol a suscité les éloges de grands écrivains, tels Octave Mirbeau et André Gide, ou encore les ouvrages d'éminents critiques d'art, tels Waldemar George et John Rewald.

     

    Tombe d'Aristide Maillol, à la métairie de Banyuls-sur-Mer

     

     Statue de Maillol à Saint-Cyprien (photo Jean Josset)

     Article tiré de Wikipédia 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :