• Ce monument emblématique de l’architecture islamique qui sublime l’Andalousie

    La cité de l’Alhambra est un ensemble de sublimes palais médiévaux situés à Grenade en Andalousie, aussi appelée Cité palatiale de Grenade. Aujourd’hui l’un des plus beaux héritages de la présence musulmane en Espagne, elle témoigne de l’incroyable génie artistique, civil et militaire islamique. SooCurious vous laisse contempler la magnificence du lieu.  

    Au Moyen Âge, de 711 à 1492 après J.-C. pour être précis, l’Espagne a été marquée par une importante présence musulmane venue d’Afrique du Nord. La ville de Grenade était alors la capitale du royaume de Grenade, régie par la dynastie musulmane nasride.

     

     

    L’origine de l’Alhambra, dont le nom vient de l’arabe Qalat al Hamra qui signifie « le château rouge », remonte donc à cette période. Elle a été fondée en 1238 avec l’entrée à Grenade du premier souverain nasride, Mohammed ben Nazar. Elle a ensuite été fortifiée par Mohammed II. Les parties les plus prestigieuses des palais ont été édifiées au XIVème sous les rois Youssouf Ier et Mohammed V al-Ghanî, entre 1333 et 1354.

    Chaque roi reprenait ainsi le palais de son aîné et y ajoutait de nouvelles parties ou le transformait à sa guise. C’est pour cela qu’on parle des Palais nasrides et non du Palais nasride.

     

     

     

    Splendide ! Ce magnifique héritage de l’ère musulmane.

    Article paru dans Daily Geek Show





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique