• Port-Vendres se souvient

    Du 3 au 6 février, Port-Vendres vous invite à l’exposition « La Retirada » au Centre Culturel.

    Février 1941, afin de prévenir une éventuelle insurrection et d’expurger les camps du sud de la France des éléments les plus « dangereux pour la sécurité nationale », Vichy prévoit de déporter 5000 internés français et étrangers vers deux nouveaux camps d’internement algériens : Djelfa, terminus sud-saharien pour les internationaux, et la redoute de Bossuet pour la majorité des Français.

    Du 2 mars 1941 au 27 août 1942, dix convois quittent Port-Vendres pour Oran et Alger emportant dans leurs soutes 529 militants communistes français et 1100 étrangers dont 600 réfugiés espagnols et près de 500 anciens brigadistes internationaux en provenance des camps de Vernet, d’Ariège, et d’Argelès-sur-Mer.

     

    Jeudi 4 février : Hommage aux républicains espagnol à la stèle du cimetière à 17 h. À 20 h au Ciné-théâtre Le Vauban, projection du film « Épopée d’Espagne, les brigades internationales » et conférence « Port-Vendres, 1941-42, des bateaux pour Djelfa » par Grégory Tuban, journaliste et historien.

    Exposition au Centre Culturel de 10h à 12h et de 14h à 18h.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :