• Photo de l'abbé Henri Boudet

     

    L'abbé Henri Boudet, né le 16 novembre 1837 à Quillan (Aude) et décédé le 30 mars 1915 à Axat (Aude), fut ordonné prêtre en 1861. Il exercera ses fonctions du 1er janvier 1862 à Durban dans les Corbières méridionales qu’il quittera le 16 juin 1862 pour Caunes-Minervois où il demeure jusqu’au 30 octobre 1866. Le 1er novembre 1866, il est nommé curé desservant à Festes et Saint-André, une commune près de Limoux, avant d'être nommé à Rennes-les-Bains en 1872.

    Selon une hypothèse, le trésor de Rennes-le-Château est en fait sur le territoire de Rennes-les-Bains et est utilisé par le clergé local à des fins religieuses et politiques, le curé faisant de son confrère l'abbé Saunière, un commissionnaire chargé d'écouler les objets en or. Saunière aurait représenté de manière hermétique dans son église de Rennes-le-Château les deux caches du trésor dans les environs.

    Il mettra dix années pour écrire La vraie langue celtique et le Cromleck de Rennes-les-Bains, ouvrage qu'il publiera en 1886. Ouvrage à clés et codé selon le procédé dit de « La langue des oiseaux », il révélerait ce trésor et ferait de la langue celtique la langue mère de toutes les autres.

    Il décèdera d'une longue maladie le 30 mai 1915 (à 77 ans) à Axat.

    Article tiré de Wikipédia


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique