• Le Cloître de Saint Génis des Fontaines a été construit au XIIIème siècle. Sa spécificité se caractérise par la polychromie de ses marbres : le blanc de Céret, le rose de Villefranche de Conflent et le noir de Baixas. Au vieux thème roman de la faune et de la flore, l'art de Saint Génis en associe de nouveaux puisés dans l'environnement local (tortue, grenouille...)

     

    Le Cloître de Saint Génis des Fontaines

    La pierre épigraphiée, en marbre blanc de Céret du 12ème siècle étant identifiée comme la pierre tombale de l'Abbé Raimond abbé du Monastère de Saint Génis des Fontaines depuis 1184 et décédé le 17 mars 1196. Récupérée à la Salle Drouot le 9 décembre 1999

     

    Le Cloître de Saint Génis des Fontaines

    Le Dolium : d'origine romaine il a été retrouvé dans le cellier du Monastère, il servait à conserver l'huile et les céréales

     

    Le Cloître de Saint Génis des Fontaines

    L'église Saint Michel, remaniée à plusieurs reprises, les constructions supérieures s'échelonnent du 10ème au 12ème siècles

     

    Le Cloître de Saint Génis des Fontaines

    La chapelle Santa Colonna (Sainte Colombe) de Cabanes est un petit édifice d'origine médiévale

     

    Le Cloître de Saint Génis des Fontaines

    Les deux cloches attestaient de l'importance de l'Abbaye

     

    Le Cloître de Saint Génis des Fontaines

    Le linteau, début du XIème siècle, en forme de bas-relief, se situe au dessus de la porte d'entrée de l'église

     

    Le Cloître de Saint Génis des Fontaines

    Le cloître, du XIIIème siècle, est un ensemble de la sculpture romane tardive

     

    Le Cloître de Saint Génis des Fontaines

    Le Bénitier se repose sur un chapiteau du 12ème siècle

    Document distribué à l'accueil


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique